Sud-Kivu : L’UNESCO invite les acteurs du monde de l’éducation à se mobiliser pour l’alphabétisation des jeunes, adultes et femmes – Actu7.cd

 

L’Organisation des Nations-Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) lance un message vibrant à l’occasion de la journée internationale de l’alphabétisation, célébrée le 08 septembre de chaque année et dont les activités commémoratives ont eu lieu ce mercredi 06 octobre 2021 à Bukavu dans la province du Sud-Kivu.

Au nom de la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay et du chef de bureau et représentant pays de l’UNESCO en RDC (République Démocratique du Congo), Jean Pierre Ilboudo, Richard Matsipa, project officer à l’UNESCO/Bukavu a transmis le message du numéro 1 de cette organisation à l’occasion de la célébration de cette journée.

Cette organisation dit constater une avancée dans le domaine de l’alphabétisation et l’éducation au cours ces dernières décennies avec un taux de 86% de la population mondiale qui sait lire et écrire en 2019 par rapport à 68% dans les années 1979.

Néanmoins, ce droit fondamental de pouvoir apprendre à lire et à écrire est remis en question à travers le monde où les progrès en matière d’alphabétisation restent entravés par la pandémie de covid-19, souligne cette organisation.

« (…) La crise a aussi disproportionnellement affecté ceux qui étaient déjà les plus marginalisés, en particulier 773 millions de jeunes et d’adultes dont 2/3 des femmes, qui n’ont pas de compétences de base en matière d’alphabétisation et les 617 millions d’enfants et d’adolescents qui n’atteignaient pas les niveaux minimums de compétence en lecture avant la crise », note l’UNESCO.

Pour faire face à cette situation, l’UNESCO dit avoir mis en œuvre un programme dans plus de 10 pays pour former 100 mille éducateurs afin qu’ils utilisent mieux les compétences numériques pour aider à l’alphabétisation.

« L’UNESCO voudrait inviter tous les acteurs du monde de l’éducation et au-delà, à se mobiliser pour l’alphabétisation des jeunes, des adultes et des femmes pour qu’eux aussi aient le droit d’être libre et de rêver », complète cette organisation.

Cette journée a été célébrée sous le thème provincia : l’alphabétisation comme facteur d’affirmation de l’humain dans son développement intégral.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

Source de l’article