Sud-Kivu : 30 sujets burundais en situation irrégulière arrêtés dans la cité de Sange et transférés à la prison d’Uvira – Actu7.cd

 

Ils sont au total trente (30) sujets burundais qui ont été arrêtés dans la cité de Sange dans la plaine de la Ruzizi en territoire de d’Uvira au Sud-Kivu, mardi 05 octobre 2021.

À en croire le chef de cette cité Marcellin Matabishi, ces sujets burundais étaient en situation irrégulière sur le sol congolais et ont été appréhendés au terme d’un bouclage organisé dans deux (2) avenues de cette partie du territoire d’Uvira.

« Beaucoup de Burundais ont fui les camps des réfugiés et sont déjà très visibles dans le milieu. On craint déjà que ça puisse être une bombe que nous gardons ici chez nous, car on retrouve dans une famille 6 à 7 sujets burundais et tous des hommes et non identifiés », a-t-il confié à la presse.

Le chef de la cité de Sange indique que c’est ce mercredi 06 octobre que ces sujets burundais ont été transférés à la prison d’Uvira en attendant que la Direction Générale des Migrations (DGM) prenne des dispositions pour les rapatrier chez eux.

Plusieurs observateurs pensent que la porosité des frontières entre la RDC (République Démocratique du Congo) et certains pays limitrophes de l’Est favorise l’entrée clandestine des certains inciviques sur le sol congolais et met à mal la situation sécuritaire dans la plaine de la Ruzizi et dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

Source de l’article