RDC : Muhindo Nzangi promet d’accorder un moratoire à la faculté de médecine de l’Université de Mbuji-Mayi – Actu7.cd

 

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) accorde un moratoire à l’Université de Mbuji-Mayi pour le fonctionnement de la faculté de médecine. L’information est livrée par Alphonse Ngoyi Kasanji, membre
du caucus des députés nationaux élu du Kasaï-Oriental, à l’issue d’une rencontre entre ces élus et le Ministre de tutelle ce mardi 12 octobre 2021.

En rencontrant Muhindo Nzangi, l’objectif était, selon Alphonse Ngoyi Kasanji, de lui « rassurer de la qualité de la formation et des enseignements administrés dans cette université respectée et les efforts consentis et les défis à relever ».

Le Ministre de l’ESU a promis d’accorder un moratoire assujetti à condition de placer la faculté provisoirement sous la tutelle du doyen de la faculté de médecine de l’université de Kinshasa.

« Affecté par la décision de la fermeture qui a touché la faculté de la médecine de l’université de Mbuji-Mayi l’œuvre des dignes fils de la province du Kasaï-Oriental, après tant de souffrances rencontrées par les parents et enfants pour la poursuite des études supérieures faute d’universités chez-nous, le caucus des députés nationaux du Kasaï-Oriental a rencontré ce jour, le Ministre de l’ESU pour lui rassurer de la qualité de la formation et les enseignements administrés dans cette université respectée, les efforts consentis et les défis à relever », a indiqué Ngoyi Kasanji.

À lui d’ajouter : « La nécessité de trouver une voie de sortie qui favorise non seulement la poursuite des activités de cette faculté de médecine, mais aussi essayer de remplir les conditions exigées pour la poursuite normale des cours dans cette faculté.

Le Ministre nous a promis d’accorder un moratoire assujetti à une condition de placer cette faculté provisoirement sous la tutelle du doyen de la faculté de médecine de l’université de Kinshasa après le rapport d’enquête mise en place par lui ».

Dans une décision prise le 17 septembre dernier, le Ministre de l’enseignement Supérieur et Universitaire avait décidé de fermer la faculté de médecine dans plusieurs institutions universitaire de la République Démocratique du Congo dont l’Université de Mbuji-Mayi, campus de TSHIKAMA.

Christian Ngeleka

Source de l’article