RDC/EPST : Des enseignants du collège Boboto et du lycée Bosangani désactivés de la fiche de paie du SECOPE pour avoir séché les cours sans motif valable – Actu7.cd

 

Des enseignants du collège Boboto et du lycée Bosangani ont été désactivés de la fiche de paie du Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants (SECOPE) pour avoir séché les cours sans motif valable. Ce jeudi 7 octobre, une délégation de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) a, tour à tour, effectué une descente dans deux (2) écoles conventionnées, dont le collège Boboto et le lycée Bosangani.

Sur place, les procès verbaux d’absence ont été établis après contrôle physique pour la procédure de désactivation des absents. Par conséquent, les acteurs concernés sont donc désactivés et seront remplacés par les nouvelles unités ou nouvelles recrues.

Dans une correspondance le mercredi 6 octobre, le secrétaire général a.i à l’EPST avait demandé aux sous proved de procéder à une descente dans les écoles et noter tous les enseignants absents, afin de les radier du fichier de paie et procéder à leur remplacement.

Depuis le lundi 4 octobre, les enseignants des écoles catholiques ont boycotté la rentrée scolaire 2021-2022. Ces derniers conditionnent la reprise effective des cours par le paiement de toutes les nouvelles unités, du deuxième et troisième paliers, mais aussi la réactivation de certaines écoles. Alors qu’au début de cette rentrée scolaire, le Gouvernement central a accordé aux enseignants une somme de quarante mille Francs Congolais (40.000 FC) en attendant l’issue des discussions qui se poursuivent avec le banc syndical.

Hervé Landry Ngoyi

Source de l’article