RAM : Les députés nationaux divisés autour de la motion de défiance déposée par les élus FCC à l’Assemblée Nationale – Actu7.cd

Du rififi à la chambre basse du parlement. La plénière de ce jeudi 13 octobre consacrée à la réplique du Ministre des PTNTIC (Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la communication), Augustin Kibassa Maliba connait un début douloureux.

À la base, la motion de défiance contre Augustin Kibassa au sujet du projet RAM (Registre des Appareils Mobiles).

« (…) Sur base de notre règlement intérieur, cette motion de défiance doit suivre la procédure normale. Tant qu’il y a une matière qui est en cours, la procédure voudrait que le Ministre des PTNTIC apporte la lumière sur les questions qui lui ont été posées lors de la précédente plénière », a soutenu du haut de la tribune de la salle des congrès, le Député National Daniel Mbau.

À lui d’ajouter, « il s’agit bien d’un exercice tricycle qui concerne le bureau de l’Assemblée Nationale qui a programmé cette plénière, le Ministre des PTNTIC qui est visé par la question orale avec débat et enfin, l’initiateur de cette motion qui prendra la parole à la fin pour conclure ».

L’élu de Mont Amba à Kinshasa qui s’oppose à la démarche de ses collègues du Front Commun pour le Congo, les appelle au respect de la législation.

« (…) Que nos collègues de l’opposition ne fasse pas de l’amalgame. Cette question orale avec débat a été initiée par un député membre de l’Union sacrée. Qu’ils arrêtent de montrer qu’ils sont plus préoccupés par ce qui concerne le peuple. Nous l’avons initiée et nous sommes disposés à aller jusqu’au bout », a-t-il renchéri.

Daniel Mbau intervenait contre la démarche des élus FCC qui ont voulu que la motion de défiance déposée au service courrier de l »Assemblée Nationale, arrête les réponses prévues par le Ministre des PTNTIC Augustin Kibassa.

Josué Mfutila depuis le Palais du Peuple

Source : Actu7