Partenariat Kasaï et une firme arabe : Pour D. Pieme, son absence dans la suite du voyage du Chef de l’État n’est pas un frein pour sa formalisation – Actu7.cd

 

Après avoir raté le voyage à la suite du Président de la République Félix Tshisekedi aux Émirats Arabes Unis avant Dubaï, le Gouverneur de la province du Kasaï, Dieudonné Pieme a estimé que son absence dans la délégation du Chef de l’État n’est pas une barrière pour la signature du contrat prévu entre la société “Gulf leader investiment” et la province du Kasaï, car c’est une séance de travail qui n’était qu’une initiative du Président de la République pour s’imprégner de la situation du contrat, après le rapport lui transmis par la province du Kasaï via son Gouverneur.

“Je partais à Dubaï parce que le Président de la République a estimé que dans son agenda, il pourrait profiter de l’occasion pour essayer d’écouter les interlocuteurs de la province du Kasaï à la lumière du rapport que j’ai dressé à son endroit, au regard de mon voyage effectué au mois de juillet dernier, et à ce titre donc, je partais sur invitation personnelle du président de la République, mais il s’est fait malheureusement que les invités du Président de la république ne partent pas après le Président de la République, ils partent soit avant soit avec lui”, a dit Dieudonné Pieme.

S’agissant des raisons de son absence, le Gouverneur Pieme précise que c’est le retard pris dans le déplacement de la province du Kasaï, à Tshikapa pour Kinshasa et pour n’avoir pas eu de place dans la compagnie aérienne qui devait l’emmener à Dubaï.

Il renchérit, par ailleurs, que la signature du contrat entre “Gulf leader investiment” et la province du Kasaï n’était pas prévue pendant ce voyage et garantit à la population kasaïenne sur la formalisation de ce contrat qui est un bénéfice pour la province.

Au mois de juillet dernier, le Gouverneur de la province du Kasaï Dieudonné Pieme avait effectué un voyage aux Émirats Arabes Unis, sur invitation de la société d’investissement “Gulf leader invesiment” pour la signature d’un contrat de partenariat.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Source : Actu7