Nord-Kivu : Des mouvements citoyens appellent aux manifestations pour exiger la libération de l’artiste Idengo – Actu7.cd

Arrêté dimanche 10 octobre dans la ville de Butembo, en province du Nord-Kivu, l’artiste musicien révolutionnaire Delcat Inengo sera devant la justice ce lundi pour un procès en flagrance au rond-point Nyamwisi en ville de Beni, informe les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Par contre, plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer cette arrestation et exiger la libération de ce musicien qui interprète des chansons hostiles au pouvoir qu’il considère « d’inefficace » face aux massacres des civils dans la région de Beni et de l’Ituri.

La nouvelle société civile du territoire de Beni, par le biais de son coordonnateur Kiputulu Moïse, appelle à une mobilisation générale des habitants pour exiger plutôt les procès contre les présumés ADF (Forces Démocratiques Alliées) déjà arrêtés par l’armée.

“La population dans son ensemble doit sécher ses activités dans la région pour dénoncer cette mauvaise pratique des autorités de l’état de siège en perte de vitesse sur leur cible qui est les ADF”, a-t-il.

Pour sa part, le député provincial élu du territoire de Alain Siwako dénonce “une justice aux ordres des politiques dans le but de faire taire tout le monde”.

Le collectif des mouvements citoyens eux demande aux habitants de paralyser les activités ce lundi pour dénoncer la “traque des civils” par l’armée qui est “incapable de traquer l’ennemi”. Dans ce message de dimanche, ces mouvements citoyens annonce une mobilisation générale pour empêcher les audiences contre Delcat Idengo.

Pour rappel, cet artiste a été arrêté par l’armée pour avoir fait des “messages audiovisuels appellant la population de Beni à s’attaquer aux militaires, policiers et leurs familles à partir du 15 octobre”, d’après le communiqué de l’armée annonçant son interpellation.

Christopher Kambale, à Butembo

Source de l’article