Maï-Ndombe/Élection du Gouverneur : Des secrétaires fédéraux de l’UDPS s’insurgent contre la candidature de Barnabé Bopaka – Actu7.cd

Dans une déclaration politique faite ce mercredi 5 octobre 2021 à Inongo, chef-lieu de la province du Maï-Ndombe, les secrétaires fédéraux de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/P40) s’insurgent contre la désignation de Barnabé Bopaka par la commission électorale permanante du parti comme candidat de l’UDPS aux élections du Gouverneur et du Vice-gouverneur qui profile à l’horizon.

Cette déclaration intervient vingt-quatre (24) heures après la sortie médiatique de présidents de trois (3) fédérations de l’UDPS Maï-Ndombe en mission à Kinshasa. Ne partageant pas le même point de vue que leurs supérieurs hiérarchiques, des secrétaires fédéraux du parti présidentiel ont demandé la mise à l’écart de la candidature de Barnabé Bopaka.

« Nous, secrétaires fédéraux de départements élargie aux présidents sectionnaires et cellulaires de la ville d’Inongo de l’UDPS Tshisekedi Maï-Ndombe 1 P40, réunis en ce jour pour analyser la situation politique de l’heure, informons monsieur le Président a.i du parti, le secrétaire général du parti et le président de la commission électorale permanante du parti que le nommé Barnabé Bopaka n’est pas connu comme combattant de l’UDPS/Tshisekedi Maï-Ndombe 1 P40 et il n’a pas la maîtrise du vécu quotidien de la population du Maï-Ndombe », a déclaré le président sectionnaire de Mpolo Bovick Bonguni.

Et d’ajouter : « Nous demandons à la commission électorale permanante du parti de faire un choix utile en tenant compte de tous les critères possibles liés aux valeurs de l’UDPS/Tshisekedi Maï-Ndombe 1 P40 ».

Les élections des Gouverneurs et Vice-gouverneurs dans quatorze (14) provinces sont attendues dans les prochains jours. La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dit attendre des moyens nécessaires pour organiser ces scrutins.

Armand Minimio, à Inongo

Source de l’article