Le projet « zéro trou à Kinshasa » va coûter 32 Millions USD à l’État, à sa pour la 1ère phase des routes désenclavées – Actu7.cd

 

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a lancé l’opération « zéro trou à Kinshasa », ce jeudi, 14 octobre 2021, au croisement des avenues Kimwenza-Université dans la commune de kalamu.

Selon l’hôtel de ville de Kinshasa, il faut 32 Millions de dollars pour la première phase de ce projet qui va s’étendre sur une superficie de 83 Kilomètres, dans 46 artères et cela pendant 6 mois.

Un projet porté par le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Antoine Tshisekedi qui au côté de deux autres « Tshilejelu et modern construct », qui vont bénéficier de l’appui du Gouvernement Central.

5 entreprises chapotent le projet au côté de l’Office des voiries et drainage.

Prenant la parole, l’autorité Urbaine, Gentiny Ngobila, a de prime abord salué la volonté du patron du gouvernement Congolais, celui d’accompagner la ville de Kinshasa, dans la matérialisation de son souci de revêtir Kinshasa de sa plus belle robe d’antan.

« Ce projet symbole de la bonne collaboration entre le Gouvernement central et provincial, entre dans le cadre de la vision Kinshasa-Bopeto, dans son volet Infrastructures, où elle prévoit de construire des routes, les réhabiliter et de les entretenir afin de permettre une bonne circulation de la population. Cette réhabilitation vise également à palier aux problèmes des embouteillages », a-t-il dit.

Après le départ du Premier Ministre, Chef du gouvernement, les deux hôtes à savoir, le Ministre d’Etat en charge des Infrastructures et le Gouverneur de la Ville de Kinshasa ont effectué une tournée dans les districts de la Funa, Lukunga et de la Tshangu partant de kalamu, Limete, Matete en passant par le boulevard Lumumba pour déboucher à Ndjili vers l’entrée Quartier 1.

Le cortège du Ministre d’Etat ainsi que celui du Gouverneur ont repris la direction du boulevard Lumumba dans la commune de Limete, passent par Bandalungwa, Kintambo Magasin, longeant le fleuve pour enfin chuter à l’arrêt appelé DGC, dans la commune de Ngaliema.

Au passage, ils ont visité quelques nid de poules causant des embouteillages sur la voirie publique.

Cette activité a connu la présence de plusieurs autorités de la ville à savoir, les députés nationaux et provinciaux ainsi que quelques membres de l’exécutif provincial.

Josué Mfutila

Source : Actu7