Ituri : Une organisation de la société civile alerte sur la présence des combattants ADF près de Biakato – Actu7.cd

 

La Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH), coordination de Mambasa, vient d’alerter les autorités et l’ensemble de la population sur une présence probable des combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) près de la localité de Biakato, au sud du territoire de Mambasa, en Ituri.

D’après une note transmise à ACTU7.CD par l’équipe de monitoring de cette organisation, ces rebelles se trouveraient à une heure de marche de la cité de Biakato. Ils sont arrivés là après avoir attaqué les villages Mangazi et Mabuho dans la province voisine du Nord-Kivu, assure la CRDH.

« (…) Ils auraient traversé la limite entre le Nord-Kivu et l’Ituri dans la localité de Dodoma (…) après l’affrontement avec les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (…) Nous sommes alertés que ces égorgeurs seraient à Katere (…) à environ une heure et demi de Biakato (…) », lit-on dans cette note.

Cette organisation, généralement mieux informée, appelle les autorités militaires de prendre toutes les dispositions afin d’écarter cette menace qui risque de plonger la région (qui acceuille nombreux déplacés venus essentiellement du territoire de Beni au Nord-Kivu) dans une crise sécuritaire et humanitaire graves.

« (…) Nous appelons les services de sécurité à mettre toutes les batteries en marche pour barrer la route à ces ennemis avant que le pire n’arrive (…) Nous appelons la population d’être trop vigilante et surtout de partager l’information avec les autorités (…) », interpelle l’équipe de monitoring de la CRDH.

La partie sud de la chefferie de Babila Babombi, dans le territoire de Mambasa, paie parfois le lourd tribu des frappes de l’armée sur les ADF. Acculés par l’armée dans le territoire de Beni, les ADF se réfugient dans les profondeurs des forêts de cette partie de l’Ituri tuant des civils innocents à leur passage.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Source de l’article