Ituri : Un acteur de la société civile constate « l’échec de l’état de siège » et appelle la population à « s’en remettre à Dieu » – Actu7.cd

Devant la dégradation de la situation sécuritaire dans la province de l’Ituri malgré l’instauration de l’état de siège, l’ambassadeur des droirs des enfants Ghislain Atiaboli a appelé la population de cette province à « s’en remettre à Dieu ».

Pour cet activiste des droits des enfants, les autorités de l’état de siège ont échoué à rétablir la paix et la sécurité, principale mission de leur désignation. Face à la montée toujours grandissante de l’insécurité, Ghislain Atiaboli appelle la population à s’en remettre à Dieu, le seul à être capable de réussir où l’homme a échoué.

« (…) Ces derniers temps, il y augmentation de l’insécurité, trop d’attaques (…) Je pense qu’il est l’occasion pour nous d’appeler les autorités de l’état de siège de tout faire pour sécuriser la paisible population qui continue à vivre en détresse (…) ils avaient l’objectif d’imposer la paix et de restaurer l’autorité de l’État, mais lorsqu’ils ne parviennent pas à imposer cette paix, je pense que nous ne voyons pas leur travail (…) Les autorités du pays ont failli, nous devons faire confiance en Dieu (…) Seul Dieu peut nous donner la paix en Ituri parce que les autorités envoyées ont vraiment failli (…) », a-t-il déclaré au cours d’un entretien avec ACTU7.CD.

La situation sécuritaire dans la province de l’Ituri demeure toujours préoccupante malgré l’état de siège. Ce jeudi 7 octobre 2021, une attaque armée vient d’être signalée à Ndalya dans la chefferie de Walese Vonkutu au sud du territoire d’Irumu. Dans la nuit de mercredi 6 à ce jeudi 7 octobre, une coalition rebelle a abattu sauvagement une centaine de vaches à Tinda, près de Bunia. Pendant qu’à Rimba, dans le territoire de Mahagi, des miliciens ont attaqué les installations de l’Institut National des Recherches Agronomiques…

Andy Kambale Matuku

Source de l’article