Ituri : « Avant l’état de siège égale pendant l’état de siège » (Mgr Sosthène Ayikuli) – Actu7.cd

 

Au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 8 octobre 2021 à Mahagi, l’évêque du diocèse catholique de Mahagi-Nioka a peint un tableau sombre de la situation sécuritaire dans la province de l’Ituri depuis la proclamation de l’état de siège.

Lors de cet échange avec les journalistes, Monseigneur Sosthène Ayikuli a révélé que la situation sécuritaire dans le territoire de Mahagi, en particulier, et dans la province de l’Ituri, en général, est restée statique malgré l’instauration de cette mesure exceptionnelle.

« Les mois sont passés, les résultats auxquels nous nous attendions n’arrivent pas, la situation empire davantage, le nombre des morts s’accroît, la désolation continue. On a l’impression qu’avant l’état de siège est égale pendant l’état de siège. Alors à ce niveau-là, on se dit à quoi bon l’état de siège ? À quoi bon… On se demande si cet état de siège était bien réfléchi, bien programmé (…) mais les mois passent, les résultats ne se font pas voir, la situation devient pire qu’avant (…) », s’est-il désolé dans des propos parvenus à ACTU7.CD.

Devant cet état des choses, ce prélat de l’église catholique appelle les autorités de l’état de siège ainsi que le Gouvernement à prendre les choses en main. Cette conférence de presse intervient vingt-quatre (24) heures après l’attaque des installations de l’Institut Nationale des Recherches Agronomiques à Rimba, en groupement Nyoka, territoire de Mahagi, par les miliciens de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO). Au moins cinq (5) personnes ont été tuées dans cette attaque.

Andy Kambale Matuku

Source de l’article