Imbroglio à l’UNAFEC : Contrairement à la déclaration du vice-président, les enfants de Kyungu affirment que le parti est toujours rangé derrière le chef de l’État

Dans une mise au point faite ce mardi 5 octobre 2021 à Lubumbashi et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, le parti politique Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), affirme appartenir à l’Union Sacrée pour la Nation et promet de respecter la volonté de son feu président national, de soutenir le président Félix Tshisekedi aux prochaines élections de 2023.

D’après la famille biologique de Kyungu Wa Kumwanza, représentée par Lolo Kyungu et la députée provinciale Angélique Kyungu, le testament de leur père est « clair et ne peut être falsifié ».

« Juste réitérer notre soutien inconditionnel au chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo. Nous sommes là pour confirmer que notre parti UNAFEC, nous en tant que président de la jeunesse UNAFEC/Haut-Katanga, que notre parti fait partie aussi de l’Union Sacrée de la Nation avec comme autorité morale le chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo. On ne peut pas falsifier le testament de quelqu’un. Selon toutes les déclarations de Baba, il nous a laissé dans l’Union Sacrée et aujourd’hui, on ne peut pas le falsifier », a-t-il déclaré à la presse locale.

Par ailleurs, Angélique Kyungu, députée provinciale du Haut-Katanga et membre de l’UNAFEC, précise que le parti est prêt à accorder même « plus de 10 ans » au président Tshisekedi comme l’avait préféré Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

« Je vous confirme que nous sommes dans l’Union Sacrée et nous soutenons le chef de l’État. Comme l’a toujours dit Baba Kyungu, s’il faut aller même à 10 ans même au delà de 2023, nous allons continuer à le soutenir. Les échéances prochaines arrivent bientôt et nous, notre candidat c’est Félix Tshisekedi Tshilombo comme l’avait dit Baba », a-t-elle ajouté.

Rappelons que cette mise au point est faite par les cadres de l’UNAFEC après une déclaration jugée « contradictoire », selon certains analystes politiques, du vice-président national, Umba Longange, faite le week-end dernier au siège de l’UNAFEC, dans la commune de la Kenya à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, annonçant la reprise des activités politiques après le décès de Kyungu wa Kumwanza.

Patient Lukusa, à Lubumbashi

Source de l’article