Grève illégale à l’EPST : les sous proved appelés à procéder au contrôle physique, radier du fichier de paie tous les enseignants absents et de les remplacer – Actu7.cd

Le secrétaire général a.i de l’enseignement primaire secondaire et technique « EPST » demande aux sous proved de procéder à une descente dans les écoles et noter tous les enseignants absents, les radier du fichier de paie et procéder à leur remplacement.

 » Honneur de vous saluer et demander, toutes affaires cessantes d’envoyer une équipe dans toutes les écoles de vos entités respectives afin de se rassurer de la présence physique de chaque enseignant dans son établissement d’affectation. Établir un constat d’absence pour les enseignants absents au moment du contrôle et procéder immédiatement à leur désactivation dans le fichier de paie ainsi qu’à leur remplacement par les nouvelles unités », peut-on lire dans cette correspondance signée par Odon Mulanda Kimpembe, directeur Chef de service.

Il a en outre demandé à toutes les équipes de lui faire un rapport dans un bref délai, car dit-il, il y’a urgence.

Depuis le lundi 4 octobre, les enseignants des écoles catholiques ont boycotté la rentrée scolaire 2021-2022. Ces derniers conditionnent la reprise effective des enseignements par le paiement de toutes les nouvelles unités, le paiement de deuxième et troisième paliers mais aussi la réactivation de certaines écoles. Alors qu’au début de cette rentrée scolaire, le gouvernement central a, selon « sa bonne foi », accordé aux enseignants une somme de quarante mille Francs Congolais (400.000) en attendant les discussions qui se poursuivent avec le banc syndical.

Hervé Landry Ngoyi

Source de l’article