Grève des enseignants écoles catholiques:  » (…) Je sais que les enseignants sont devenus méfiants parce qu’il y’a eu beaucoup d’engagements qui n’ont pas été tenus » (Tony Mwaba) – Actu7.cd

 

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) Tony Mwaba a reconnu que la majorité des enseignants sont devenus méfiants parce qu’il y’a eu beaucoup d’engagements pris par le gouvernement congolais par rapport à leurs revendications mais qui n’ont pas été tenus. C’était lors d’une rencontre surprise avec une délégation des enseignants venue lui témoigner leur soutien pour ses efforts dans la pérennisation de la gratuite de l’Enseignement et l’amélioration des conditions sociales des enseignants, à son arrivée ce lundi 11 octobre.

« Un partenaire ne peut pas abandonner les négociations pour aller en grève. Je sais que les enseignants sont devenus méfiants parce qu’il y a eu beaucoup d’engagements qui n’ont pas été tenus, a-t-il reconnu.

A cette occasion, le patron de l’Enseignement primaire a condamné l’attitude de certaines personnes qui n’étant pas enseignants mais appellent à la grève et invitent les enseignants à ne pas céder à la manipulation.

 » Je constate que ceux qui mobilisent à la grève ne sont même pas enseignants. Il y a même des personnes qui sont révoquées à l’EPST pour ça. Donc vous devez faire beaucoup d’attentions à la manipulation. Le vrai problème, c’est le combat contre la gratuite de l’Enseignement », a-t-il exhorté.

Pour Tony Mwaba, la procédure qui mène à la grève n’a pas été respectée.

« Je n’ai pas reçu un cahier des charges des catholiques. Mais, j’ai plutôt reçu le cahier charges de l’intersyndicale. Il y a un mouvement des revendications qui doit aboutir à la grève, cela doit passer par l’intersyndicale. Je reconnais que la grève est un droit, mais elle doit respecter la procédure. Sinon, elle devient illégale et sauvage », a-t-il conclu.

José Muyaya

Source de l’article