État de siège : Une organisation féminine plaide pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires sur le front – Actu7.cd

La Dynamique des Femmes pour la Bonne Gouvernance (DYFEGOU) plaide pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sur le front.

Cette structure oeuvrant en ville de Butembo au Nord-Kivu l’a dit dans un rapport fait après une descente effectuée dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri où elle indique avoir constaté les mêmes problèmes que courent les deux (2) entités actuellement sous état de siège.

“Les femmes réunies à Bunia ont également rappelé leur plaidoyer, à maintes reprises, pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires sur les lignes de front. Nous avons crié haut et fort pour demander le ravitaillement régulier de la ration à ces compatriotes qui sacrifient leurs vies afin de protéger l’État”, lit-on dans ce document parvenu le mardi 12 octobre à ACTU7.CD.

Par ailleurs, la DYFEGOU/Butembo peint un tableau sombre de la situation humanitaire devenue « catastrophique » à cause des massacres dans la région de Beni et celle de l’Ituri.

“Les choses s’empirent. Il y a des milliers de nos frères déplacés qui vivent dans des camps de déplacés à Eringeti, Oïcha, Beni-ville et territoire et à Kasindi. D’autres vivent dans des familles d’accueil”, alerte la DYFEGOU.

Les ADF (Forces Démocratiques Alliées) sont toujours actifs dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri où le Chef de l’État Félix Tshisekedi a pourtant instauré l’état de siège pour éradiquer les groupes armés.

Christopher Kambale, à Butembo

Source : Actu7