Élection en RDC : La Chine contre toute ingérence dans les affaires intérieures et demande à la communauté internationale de laisser les Congolais régler leur problème – Actu7.cd

 

Le président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso a échangé ce jeudi 14 octobre, avec l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Populaire de Chine en RDC, Zhu Jing, en son cabinet de travail, au Palais du peuple.

Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur plusieurs points, notamment le processus électoral en République Démocratique du Congo (RDC).

Sur ce point, l’ambassadeur Zhu Jing a affirmé en tant que partenaire stratégique de la RDC, la Chine est très attentive sur tout ce qui se passe en RDC, précisément sur le processus électoral.

Pour le diplomate chinois, le processus électoral est une affaire propre à la RDC.

« La Chine est contre toute ingérence dans les affaires intérieures et il faut laisser les Congolais régler leur problème », a-t- il martelé.

Par ailleurs, a ajouté le diplomate, la Chine soutient tous les efforts de dialogue inclusif et constructif entre les Congolais, afin de trouver une solution au processus électoral dans le pays de Félix Tshisekedi.

S’agissant de la position de la communauté internationale sur le processus électoral congolais, M. Zhu Jing estime que la communauté internationale a un rôle d’accompagner le processus électoral.

« La communauté internationale a le rôle d’accompagner et de soutenir le processus électoral en RDC et non de s’ingérer dans les affaires des Congolais », a renchéri le diplomate chinois.

Cette audience était aussi une occasion pour les parlements de deux pays de réchauffer leur relation.

« Nous avons parlé des relations entre les parlements congolais et chinois et sur les échanges de communication entre ces deux parlements pour contribuer au renforcement du partenariat entre la RDC et la Chine », complète l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine en poste en RDC.

La RDC et la Chine entretiennent de bonnes relations. Les deux États coopèrent depuis l’accession de Joseph Kabila au pouvoir dans plusieurs secteurs de la vie nationale. Plusieurs projets notamment liés aux infrastructures sont développés par la Chine.

Josué Mfutila

Source : Actu7

Actu7.cd