Affaire Zao Matutala : Le TAS donne raison à V. Club, la FECOFA sommée de payer 4.300 USD de dommages et intérêts – Actu7.cd

 

Verdict favorable pour V. Club. D’après des sources proches au club vert et noir, le Tribunal arbitral du sport (TAS) aurait rendu la sentence, le vendredi 08 octobre, sur l’affaire du joueur Zao Matutala à cause de qui la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a retranché 9 points aux Dauphins noirs à la fin du championnat 2020-2021, privant ainsi les Moscovites de remporter le titre, synonyme de champion.

Selon toujours les vclubiens, le TAS, dans son verdict, aurait sommé la FECOFA de rembourser les 9 points de V. Club et devrait payer 4.300 dollars américains des dommages et intérêts causés. S’il en est ainsi, V. Club serait déclaré champion de Vodacom Ligue 1 de l’édition concernée. Mais cette posture ne serait que sur papier d’autant plus que Mazembe, déclaré champion et Maniema Union vice-champion ont été qualifiés pour la Ligue des champions et sont déjà en pleine compétition.

L’administration de V. Club dirigée par Bestine Kazadi avait saisi le TAS. Elle avait accusé la FECOFA après la décision d’infliger trois forfaits à V. Club au sujet du joueur Matutala. Selon nos sources, le club vert et noir s’est appuyé sur les conseils de la Confédération Africaine de Football (CAF). V. Club tenait à tout prix être remis dans ses droits. Lui qui a été victime du retrait de 9 points en raison de forfait de trois matches suite à l’alignement du joueur Zao Matutala accusé de double affiliation. Ce que rejette l’ancien club de Florent Ibenge affirmant qu’il a été autorisé par l’instance faîtière du football national.

C’est depuis le mercredi 07 juillet que la FECOFA a notifié V. Club sur les sanctions de trois matches forfaits lui infligées suite à l’affaire du joueur Zao Matutala. Une simple formalité administrative, mais qui a marqué la fin de la saga à l’avantage de Mazembe sacré champion de Vodacom Ligue 1 organisé par la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT).

Mais pour le comité Kazadi, l’affaire est loin d’être terminé. V. Club n’attendait que ce procès verbal de la réunion de la commission lui infligeant trois forfait pour saisir le TAS. Les Véclubiens continuent de croire dure comme fer qu’ils ont été driblés par la FECOFA qui aurait donné le titre à leur concurrent direct, le TP Mazembe.

La notification de la FECOFA et le procès verbal de la réunion sanctionnant V. Club à propos du joueur Zao Matutala accusé de double affiliation ont été des preuves voulues par le comité Bestine Kazadi.

Rachidi Mabandu

Source de l’article