Affaire RAM : Augustin Kibassa visé par une motion de défiance qui a déjà réuni plus de 50 signatures 

Le député national Claude Misare a, dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce mercredi 06 octobre 2021, annoncé qu’il a initié une motion de défiance contre le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PT-NTIC), Augustin Kibasa Maliba.

D’après cet élu du peuple, cette motion sera déposée si le ministre précité ne parvient pas à convaincre les députés nationaux le jour où il répondra à leurs préoccupations au sujet de la taxe RAM.

À en croire Claude Misare, plus de 50 signatures ont déjà été récoltées.

« Je confirme qu’il y a une motion de défiance qui est préparée et les collègues sont en train de la signer. Au cas où le ministre Kibassa Maliba ne parvient pas à convaincre les députés nationaux que nous sommes, nous allons la déposer pour demander à ce que ce ministre puisse quitter le gouvernement. Ce que vous devez retenir est qu’on a déjà réuni les signatures nécessaires pour déposer la motion, il y a plus de 50 signatures », a déclaré Claude Misare.

Par ailleurs, l’élu de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, se dit déçu d’apprendre le report « sans motif » de la séance plénière prévue initialement ce mercredi.

« Nous sommes déçus (…) aujourd’hui, la séance est reportée sans aucun motif valable. Donc, nous sommes déçus en tant que représentation nationale », a-t-il lâché.

Signalons que Claude Misare est également auteur de la question orale avec débat initiée contre le ministre de PT-NTIC Augustin Kibassa Maliba.

D’après le bureau de l’Assemblée nationale, la plénière a été reportée pour des raisons purement techniques. Pendant ce temps, la majorité des élus du peuple exigent la suppression pure et simple de la taxe RAM.

Roberto Tshahe

Source de l’article